Tom Grennan


Aujourd’hui j’ai filmé Tom Grennan. Voilà un petit jeune qui a de la voix. Et je ne parle pas de l’accent ! Déjà ça, ça pèse dans la balance. Après j’avoue que les titres produits ne m’ont qu’à moitié convaincus mais leurs versions acoustiques beaucoup plus. Ca tombe bien, c’est ce qu’on me propose d’enregistrer.
Nous tournons à L’Hôtel Grand Amour où j’avais pu tourner une session et repartir avec un mauvais souvenir il y a quelques années. Mais rien à voir avec l’hôtel qui est assez cool. Les chambres particulièrement. Mais ça, c’était sans savoir où nous allons tourner aujourd’hui, parce que derrière un rideau se cache un couloir derrière lequel se cache un grand bar qu’on aimerait avoir comme loft avec un système d’écoute de vinyles à se taper la tête par terre. Un endroit inconnu de beaucoup dans lequel nous avons le privilège d’officier.
Tom est presque au bout de sa longue journée promo, je suis l’avant dernier sur la liste et pour ne pas repousser l’heure de l’apéritif, j’anticipe au maximum et investi les lieux. Il arrive quelques minutes plus tard avec son guitariste et rapidement font perdre tout le temps que j’avais gagné à improviser des reprises et à rigoler. Bon, c’est pas dramatique, au pire c’est eux qu’ils mettent en retard. Et puis c’est pas comme si c’était désagréable à voir et à entendre d’autant que quand il s’agit d’enregistrer, ils sont beaucoup plus efficaces.

Site web
Page facebook