Suzane


Aujourd’hui j’ai filmé Suzane. Son projet est cool et ses clips sont cool, la décision de la rencontrer aura été rapidement prise. Il me reste à discuter avec son attachée de presse de ce que l’on peut faire. Même si la formation est finalement assez simple, pas facile de s’assurer que tout fonctionnera bien le jour J, que j’aurai une bonne prise de son et surtout que Suzane s’entendra bien.
Nous partons pour la formule la plus simple qui demandera peut être un peu d’adaptation puisque Suzane n’aura pas de retour mais qui assurera le meilleur rendu. Il ne reste plus qu’à trouver le lieu et alors là, je peux dire que je suis suuuuuuuper content, déjà parce que je n’ai pas eu à m’en occuper et surtout parce que ça a l’air suuuuuuuper joli.
Au moment où je pousse la porte de la Cartonnerie pour rejoindre Suzane et sa petite équipe, je suis certain qu’un sourire de satisfaction apparait. Je rencontre Suzane qui est aussi cool que son projet et que ses clips. On fait un tour des lieux en jetant chacun notre dévolu sur un espace différent jusqu’à ce qu’on nous en présente un troisième qui nous mettra immédiatement d’accord. C’est l’endroit le moins tempéré de la Cartonnerie mais le coup de chaud vaut clairement le coup.
On s’installe efficacement et testons notre configuration avant que Suzane n’aille se changer et enfiler sa combinaison. Les choses sérieuses peuvent commencer.
Seules quelques indications mineures sur le déroulement de l’introduction seront données pour laisser place à une danse la plus spontanée possible. Je ne suis pas un danseur particulièrement émérite, mes mouvements se limitant généralement à ceux du MIA, mais une chorégraphie à deux se met naturellement en place. A peine la prise terminée que je suis déjà convaincu qu’il s’agit de la bonne. En voilà un binôme carrément efficace ! Un rapide rangement avant de vaquer à nos occupations avec l’espoir personnel que cette première collaboration ne sera pas la dernière.

Site web
Page facebook