Son Little


Aujourd’hui j’ai re-filmé Son Little. Je ne vais pas re-raconter notre première rencontre, tout est déjà écrit ici, et je peux vous laisser imaginer à quel point je suis content de le revoir.
Toujours dans l’idée d’utiliser une belle reverb, on squatte le garage de son label qui s’avère être de loin le meilleur coin qu’on peut avoir à disposition.

Aaron Earl Livingston (je donne son nom en entier pour vous montrer à quel point on n’est pas tous logé à la même enseigne en terme de classe…) n’est pas plus bavard que la dernière fois. Ce n’est pas pour parler qu’il est venu de toute façon et les quelques mots que nous échangeons sont d’un coté comme de l’autre plutôt bienveillants.

Une fois que je suis certain que tout est bon, après les deux seules prises nécessaires à l’enregistrement des deux titres, je me permets de lui demander une petite faveur qu’il accepte avec sourire. Et je repars tout aussi souriant avec mon extrait très très privé de Cross My Heart, pas loin d’être une des plus belles chansons du monde à mon sens.

Site web
Page facebook