Rosie Valland


Aujourd’hui j’ai filmé Rosie Valland. Je ne sais pas si on peut considérer que je suis d’une nature peureuse mais j’aime bien quand tout est en règle et avoir l’autorisation quand on utilise un lieu pour un tournage. Là, c’est de l’à peu près. Rosie propose la cour de la co-propriété dans laquelle elle réside pendant son passage à Paris. C’est vrai que l’acoustique est vraiment belle, mais c’est aussi à double tranchants, parce que ça n’est pas très discret. Je mets en garde qu’ici, en France et surtout à Paris, ça n’est pas comme ailleurs. Ici, la moindre chose qui pourrait gêner est immédiatement gênante. Le principe de précaution à son extrême.
On essaie quand même et inévitablement, au bout de quelques courtes minutes, quelqu’un vient nous demander, en oubliant d’être agréable, d’arrêter. D’accord, nous n’avons pas vraiment le droit et lui est plus dans le sien que nous, mais il faut aussi savoir parfois faire preuve de raison et de douceur. Peut-être…
Du coup, nous migrons à quelques pas de là, de l’autre coté de la porte où à volume égale mais derrière un mur et quelques vitres, nous pouvons poursuivre notre belle activité.

Site web
Page facebook