Paupière


Aujourd’hui j’ai filmé Paupière. Avec regret, je les ai loupé une première fois à Paris, étant parti m’installer en province. Mais la province réserve parfois quelques belles surprises puisqu’il viennent jusque chez moi pour une date chez le super disquaire The Message. La deuxième belle surprise c’est que je connais leur attachée de presse en France, ce qui me fera gagner du temps puisque je m’y prends encore un peu tard. J’essai de trouver un lieu cool mais pas facile facile n’ayant pas encore retissé un nouveau réseau. Heureusement, j’ai un plan B qui consiste à faire la session chez moi. Bon, ça se cale plutôt bien.

Souvent je filme les groupes avant leurs concerts mais là, ça sera le lendemain. J’assiste donc tout sourire à leur show capable de faire de l’ombre à Gustave Parking. En voilà une soirée qui fait du bien.
Le lendemain, le rendez-vous est moyennement tôt mais à en juger par leur état festif, je crains un peu l’état dans lequel je vais les retrouver mais il n’en est rien, à l’heure et en pleine forme, ils sonnent à ma porte.
Pas mal de choses à monter pour un set-up somme toute assez léger. L’installation prend juste le temps qu’il faut pour que je puisse me délecter de cet accent qui me rappelle mon séjour au Quebec. Ah, la nostalgie.
Mais voilà, il est temps de cesser les évasions cérébrales pour revenir à des choses à peu près sérieuses.
Le spectacle d’hier n’était pas une exception, ils sont tout le temps comme ça.

Encore quelques minutes de rab donc, à rire avec eux avant des les raccompagner à The Message, qui sera leur dernière escale Troyenne avant la poursuite de leur tournée. Comme le temps le leur permet, je leur propose une visite express de cette petite citée pleine de charme qu’il fait bon parfois, de regarder d’un oeil de touriste.

Site web
Page facebook