Milamarina


Aujourd’hui j’ai filmé Milamarina et par la même occasion, transporté une harpe pour la première fois de ma vie, ce qui n’arrive pas tous les jours. Et cette longue journée aura été plutôt riche en expériences incongrues, parce qu’elle en a des idées Marine! Alors chargeons son engin dans la voiture et direction un petit village perdu à quelques kilomètres de Reims.
Ce village, qui compte au moins une maison, abrite quelque chose d’assez incongru : un ancien bus de ville, que possède la propriétaire et amie de Marine, et qu’elle a aménagé en atelier où s’étalent ses outils. Elle nous le met à disposition pour l’occasion. On aurait apprécié une petite climatisation, mais quand on se trouve dans des entrailles pareilles, on ne peut pas se plaindre. Nous faisons une petite place pour l’énorme harpe d’au moins 200kg et on déblaie le passage rapidement pour pouvoir tourner ce dont on a besoin avant de risquer la déshydratation.

Un lieu idéal pour une reprise de Dust it Off n’est-il pas?
Après avoir perdu quelques litres d’eau, nous devons refuser aimablement l’apéritif et le plongeon qui nous étaient si gentiment proposés par la propriétaire car la journée n’est pas encore terminée.
Pour avoir un peu de fraicheur, nous retourner chez Marine et nous isolons quelques minutes dans sa salle de bain où tout est calme. Très calme. Quelques branchements prudents et un bain moussant plus tard, nous voilà déjà parti pour un autre titre qui conclue, en douceur, cette belle journée.

Site web
Page facebook