Laurel


Aujourd’hui j’ai filmé Laurel. Pas beaucoup de sessions cette année pour le festival Les Femmes S’en Mêlent, mais j’ai quand même la chance de pouvoir rencontrer les artistes qui se trouvaient en haut de ma liste.
Laurel est un peu en retard, j’en profite pour discuter un peu avec la super équipe du festival, je regarde l’installation de la scène, du bar. Je pourrais passer des heures à observer la préparation d’une salle avant un concert.
Juste avant qu’elle n’arrive, je me dis que ça serait bien aussi d’aller repérer un coin au calme pour tourner la session. Je connais un peu Madame Arthur et l’étage est encore vierge de toute session. En redescendant, Laurel est là. Elle trouve ça joli, reste plus qu’à monter l’ampli et hop !
Au moment de sortir l’ampli, il manque juste l’adaptateur secteur qui permet de le brancher sur nos prises à nous, Européens. Et une rallonge parce que forcément, il n’y a pas de prise juste à coté. Quelques appels au secours plus tard, nous y sommes pour de bon.

Et voilà le travail. C’est simple mais tellement beau. Elle doit filer pour une autre session un peu plus bas à laquelle j’assiste histoire d’avoir le droit à un deuxième petit concert, un peu moins privé mais tout aussi agréable. Quelques minutes plus tard, en rangeant mes affaires, j’entendrai Laurel tomber dans les escaliers. Rien de bien méchant si on en croit l’inquiétude de son manageur, mais une belle gamelle quand même. J’espère pour elle qu’elle n’avait pas prévu de jouer assise ce soir…

Site web
Page facebook