Gael Faure


Aujourd’hui j’ai filmé Gael Faure. Je ne vais pas cacher ma joie d’avoir ENFIN une session avec mon ami Gael qui soit éstampillée Le Bruit Des Graviers. L’histoire de notre rencontre est longue et je la raconte déjà ICI et depuis tout ce temps, tout ce que j’ai pu faire avec lui ne m’appartenait pas. Mais comme il est prévu qu’il vienne chez moi à Troyes, je ne vais pas me contenter de son concert et de quelques bières…
Je suis évidemment là quand il arrive, aux aguets, et heureusement parce que l’interview d’avant est en retard, tellement en retard qu’on va un peu bouleverser le planning promo pour passer devant. Le lieu que me prête gentiment un ami que je vends à 5mn à pied est en vérité plutôt à 8 ou 10mn selon qu’on porte l’ampli ou non… On arrive un peu essoufflés et en sueur mais peu importe, je sais que le résultat sera là. Gael en live, que ce soit sur scène ou en session intimiste ou dans son salon, c’est toujours quelque chose et ça va sans dire que cette fois encore il ne me déçoit pas. Le titre, l’acoustique, la prestation, c’est bon, tout y est.
On remballe et repart pour une petite séance de course pour ne pas être plus en retard qu’on ne l’est finalement déjà.

Petite pause avant le concert de ce soir qui, je peux le dire maintenant, était de loin le meilleur que j’ai pu voir cette semaine.

Site web
Page facebook