Clap your hands say yeah


Aujourd’hui j’ai filmé Clap your hands say yeah. Visiblement constant dans son climat, le festival des Trois Eléphants s’annonce pluvieux. Nous guettons la météo et programmons la session pour qu’elle passe entre les goutes. Pourtant, il fait un incroyable soleil au moment de retrouver Alec sur les marches d’un grand bâtiment suffisamment massif pour que l’on ait envie de s’installer à ses pieds. Nous n’avons pas énormément de temps avant que la balance de la scène extérieure ne commence mais le courant passe bien et nous parlons géo-politique pendant tout le temps qui devait servir à la session. Heureusement, l’organisation est plutôt conciliante en plus d’être adorable et nous laisse poursuivre sans trop nous presser. Je sens qu’Alec a besoin d’extérioriser la souffrance qui lui procure son nouveau président et s’en excuse presque. Pas de souffrir mais d’avoir un président aussi idiot.

Je me surprends à parler relativement fluently alors qu’on est assez loin des termes techniques de prise de son ou d’image que je pratique d’habitude. Passons-y justement parce que le bruit et la pluie risquent de nous gêner si jamais nous trainons trop. Et ça serait dommage de ne pas avoir le deuxième titre pas vraiment prévu mais qu’Alec se sent bien de faire.

Site web
Page facebook