Before it Sounds


Aujourd’hui j’ai filmé une guitare, des gens, un savoir-faire.
Petit, je me voyais menuisier, mais voulant aussi faire de la musique et ayant remarqué que les quelques menuisiers de mon entourage avaient au moins un doigt en moins, j’ai préféré garder les miens et suivre une autre voie. Aujourd’hui, j’en ai toujours dix, je fais de la musique et des vidéos (entre autres).
Depuis la création du Bruit des graviers, j’ai surtout eu l’occasion de réaliser des sessions acoustiques, mais au printemps dernier j’ai voulu faire autre chose, quelque chose de plus personnel. Ca a été long mais mon choix s’est naturellement orienté vers la fabrication d’instruments. Un ami guitariste m’avait parlé de Wild Customs et en jetant un oeil à leur site je suis tombé amoureux. Je rentre doucement en contact mais les sens un peu frileux à l’idée d’engager un tel projet sans trop savoir où aller. C’est le moment d’utiliser mon plan B.
Depuis longtemps me trottait également dans la tête l’envie d’avoir une belle guitare, même si je suis batteur de formation… Et même si la Telecaster frôle la perfection à mes yeux, je lui trouve une mauvaise mine. Leur Firewild en revanche n’a vraiment rien à jeter, c’est un peu le graal que j’ai toujours cherché. Je leur propose donc un deal : je leur commande une guitare et au lieu de la fabriquer moi-même comme ils le proposent dans des stages de lutherie, ils la réalisent et je filme.
Deux mois et quelques longs mails plus tard pour en définir les caractéristiques, me voilà à Vichy.
Là-bas j’aurais vécu l’une de mes plus belles histoires d’amour. J’y ai passé deux séjours inoubliables avec des gens attachants au possible, j’en suis revenu avec une guitare dont je ne pouvais rêver mieux, que j’ai vu naître et qui me rappellera éternellement ses cinq gaillards de mamans.
Encore merci à vous et à très vite pour la petite soeur.

Et comme sur place j’avais un peu de temps, j’ai fait une courte vidéo de présentation.

Site web
Page facebook