Amy Shark


Aujourd’hui j’ai filmé Amy Shark. C’est loin l’Australie alors quand des artistes se déplacent d’aussi loin il vaut mieux être attentif et disponible pour ne pas passer à coté. C’est loin l’Australie et ça se voit un peu sur Amy qui vient d’arriver et ne cache pas son coup de fatigue. Elle a très probablement fait des escales, peut être des concerts sur la route, mais ça doit quand même chatouiller un peu quand on fait le tour de la planète. Je la ménage et lui propose, au risque de la voir s’y endormir, de s’installer dans l’entrée de la salle de concert du Pop Up de Label. Ca doit être le dernier endroit du bar/restaurant/salle de concert où je n’ai encore filmé personne.

Fort heureusement, le set-up est hyper simple et l’installation ne demande pas beaucoup de temps. On parlé malgré tout un peu et je lui raconte que grâce à elle peut être, le nombre de poignées de mains qui me sépare de Missy Higgins risque de se réduire, ce à quoi elle répond qu’elle est assez fan aussi et qu’elle comprend mieux pourquoi j’arrive à la comprendre elle quand elle me parle. Je suis content qu’avoir écouté en boucle les premiers albums de Missy Higgins puisse me servir aujourd’hui.
Nous continuons simplement notre rencontre par deux titres qui passeront encore mieux qu’une lettre à la poste ! Pendant que certains feront peut-être une petite sieste, moi je vais aller écouter tout ça en boucle…

Site web
Page facebook